August - 2019
Monday Tuesday Wednesday Thursday Friday Saturday Sunday
 
01
02 03 04
05 06
07
08 09 10
11
12 13 14 15 16 17
19 20
21
22
23
24
25
26
27
28 29 30
31
 
Thursday, 01. August 2019
01:00 - Programme MFJ de juin-juillet-août
L'accès aux manifestations de la Maison franco-japonaise (MFJ) est libre. Prière de vous inscrire depuis la page Agenda du site web : www.mfj.gr.jp.
Wednesday, 07. August 2019
09:00 - Atelier cours de violon
La Toaldo Violin School est une école de musique multilingue basée à Tokyo. Créée par les violonistes Gabriel et Hirona Toaldo, l'école se spécialise dans la formation des futurs v...
Sunday, 11. August 2019
10:30 - Atelier thés japonais
Thème :La préparation des thés japonais I Premier français au Japon à avoir obtenu, en 2009, le diplôme de « Nihoncha Instructor » (instructeur en thé japonais), Florent Weugue vo...
Wednesday, 21. August 2019
09:00 - Atelier cours de violon
La Toaldo Violin School est une école de musique multilingue basée à Tokyo. Créée par les violonistes Gabriel et Hirona Toaldo, l'école se spécialise dans la formation des futurs v...
14:00 - Atelier Piano
Leçons de piano en français sur deux sites ! Cours de 30 ou 45 minutes - Ebisu : mercredi et jeudi 14h-20h30, samedi 11h-16h30, par Mme Kay UEYAMA, Takane ICHIKAWA, Sayuko SOMEYA...
Friday, 23. August 2019
19:00 - Tarot de Yokohama le 23 aout
Soirée jeux de cartes dînatoire, une soirée décontractée sous le signe du jeu et de la bonne humeur. Tarif cotisant : 2,500 yens dîner et boissons inclus. Au YC&AC, gare de Yamate.
Saturday, 24. August 2019
00:00 - Vernissage exposition de Beatrix Fife
Exposition de peintures par Beatrix Fife à la galerie Fugensha de Tsukiji, Tokyo, du 20 au 31 août.
Tuesday, 27. August 2019
19:00 - Soirée Karaoké le 27 août
Venez découvrir avec nous ce classique des soirées japonaises ! Chansons et bonne humeur à volonté à Shibuya !
Saturday, 31. August 2019
14:00 - Atelier Piano
Leçons de piano en français sur deux sites ! Cours de 30 ou 45 minutes - Ebisu : mercredi et jeudi 14h-20h30, samedi 11h-16h30, par Mme Kay UEYAMA, Takane ICHIKAWA, Sayuko SOMEYA...

l'AFJ, les activités pour les francophones au Japon

Ecole française de Saint Maur

Compte rendu sortie du 26 Mai 2007

Une équipe bien motivée

Mes souvenirs sont bons mais je peux vous dire que les sensations agréables commencent à Tokyo. On n’a pas encore quitté la ville qu’on savoure déjà la Tone par anticipation. Il faut la mériter cette rivière tourmentée, et gagner son bout de paradis au terme de quelques heures de route. Et c’est si amusant de se perdre dans la campagne nippone... Les organisateurs sont toujours les mêmes.

 

 

 

 

C’est la bande des Max. Une tribu de Japonais qui a choisi de vivre hors du système dans la verdure et au rythme de l’eau. Ça ne les empêche pas de bichonner leur clientèle et, dans une attitude bien nippone, de tout baliser pour éviter les ennuis. Evidemment, il faut bien suivre leurs longues instructions à la lettre.

 

 

 

Ensuite, on embarque et on laisse le bon temps rouler. La rivière a ses humeurs. Elle peut être endiablée, et rouler ses vagues ocres sur un rythme de tambours de matsuri. Elle peut décider de rétrécir un peu, et vous offrir une ample langue de soie capricieuse.

 

 

 

Parfois au milieu de l’aventure, on debarque, on grimpe un caillou et on se laisse tomber dans la rivière, genre plongeur d’Acapulco. Evidemment quand tout le monde regarde, il n’y a pas le choix, entre sauter et les quolibets, mieux vaut encore sauter dans l’onde.

 

 

 

Une chose est certaine : en dépit de son eau très fraîche, la rivière Tone n’est pas une tiède. Elle a toujours des frissons à procurer à ceux qui veulent la respirer de près. Et d’ailleurs elle sent bon, elle roule des effluves de bois fossilisé et de mangrove imaginaire, de limon et de fleurs des champs. Cette
année, nous avions beaucoup d’enfants tentés par l’expérience.

 

 

Les Max, la Tone et son énergie, les parents qui sautent dans l’eau, l’ambiance chaleureuse du barbecue qui a suivi, et même les quelques heures de route. Les adultes aussi étaient contents. Rien de tel que de pagayer ensemble comme des perdus pour créer des liens.

Aurore Pimprenelle