Août - 2021
Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
  01
02 03 04 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20
21
22
23 24 25 26 27 28 29
30 31  
samedi, 21. août 2021
15:00 - Tarot de Yokohama le 21 aout
Soirée jeux de cartes dînatoire, une soirée décontractée sous le signe du jeu et de la bonne humeur. Tarif cotisant : 2,500 yens dîner et boissons inclus. Au YC&AC, gare de Yamate.

l'AFJ, les activités pour les francophones au Japon

Une journée au Nô

Nô, un monde unique à découvrir avec ses codes et ses histoires alliant spirituel et réalité.

Samedi 28 février 2015, nous avons participé à une initiation au Nô organisée par l’AFJ et l’ALFI.

La matinée s’est déroulée dans le théâtre de répétition où Yoko Layer, actrice de Nô nous a expliqué la composition de la scène et nous a fait découvrir gestuelle et chants en nous les faisant pratiquer. Chaussés de tabis, portant un éventail ouvert et suivant attentivement le trajet et gestes de notre sensei, notre groupe a pratiqué la marche très particulière du Nô qui donne l’impression que les acteurs glissent sur le sol. Une partie du groupe a traversé le pont en bois de la scène symbolisant le passage du monde des esprits au monde réel des humains, pendant qu’une autre partie accompagnait la marche avec un chant guttural très scandé de Nô.

Cette initiation a été très utile d’une part pour se rendre compte du niveau de formation que le Nô exige mais aussi pour déchiffrer quelques uns des codes de cet art ancien.

L’après-midi, nous avons pu assister à 3 pièces de Nô. Elles relataient des histoires très différentes dont nous avons pu suivre les paroles grâce à la traduction en anglais sur les écrans devant nos sièges. La 1ère était l’histoire de la mort d’un jeune homme tué par un adversaire au cours d’une guerre de clans, adversaire qui, pris de remords, devient bonze et communique avec l’esprit du jeune homme.

La 2ème était l'interaction comique entre un seigneur naïf et un pêcheur d’algues futé.

La 3ème, celle que nous avons préférée, était l’histoire de la vengeance de la 1ère femme d’un prince envers sa seconde femme plus jeune. Cette dernière pièce mettait en scène de nombreux personnages et on ressentait la détresse de la plus vieille épouse torturée entre le besoin de vengeance et le besoin de garder l’estime de soi.

Nous avons apprécié la beauté de la gestuelle et des tissus des vêtements. La musique très épurée, les voix gutturales ajoutent un voile de mystère et l’on peut se demander comment un tel art, aussi structuré, avec ses codes et son esthétique pouvait déjà exister au XIVème siècle.

Merci pour l’organisation de la journée, et merci au maître Yoko Layer avec laquelle nous avons pu échanger de façon très vivante pendant le repas de midi au théâtre.

Patrick et Nathalie

Photos de la sortie Nô