Juillet - 2022
Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
 
01
02
03
04 05 07 08 09 10
11 12
13
14 15 16 17
18 19 20 21 22
23
24
25 26 27 28 29
30
31
vendredi, 01. juillet 2022
19:29 - Tarot de Yokohama de Juillet
Pour des raisons d'intendance, il faut toujours réserver au moins deux jours avant à l'aide de ce formulaire. Les débutants sont bienvenus et dans ce cas, nous essayons de faire u...
samedi, 02. juillet 2022
13:52 - Randonnée à Hadano eki du 2 Juillet
Patrick vous propose, le Samedi 2 Juillet, une randonnée très facile de moins de 4H avec juste 150m de dénivelé en partant de Hadano eki. Ensuite, après un onsen, ceux qui veulent...
19:34 - Visite guidée de Kamakura du 2 Juillet
Cette sortie est organisée par l'association franco-japonaise de Kamakura. Monsieur Kaba, guide et interprète francophone certifié de la même association, vous propose une visi...
mercredi, 13. juillet 2022
14:43 - Sortie au musée "Crocodiles qui tournent" pour les enfants
L’AFJ propose chaque mois des rencontres pour les parents francophones de jeunes enfants de 0 à 6 ans. « Ne me demandez pas pourquoi tournent ces Crocodiles » … ainsi parle l’ar...
samedi, 23. juillet 2022
17:00 - Week-end nature au lac de Chuzenji
Amis de la nature et du camping, l'AFJ vous propose un week-end nature au pied du lac de Chuzenji de Nikko les 23-24 Juillet ! Deux belles journées près de ce lac à plus de 1200 m...
samedi, 30. juillet 2022
19:52 - visite guidée de Kamakura du 30 juillet
Monsieur Kaba, guide et interprète francophone certifié de la même association, vous propose une visite de trois heures afin de découvrir deux sites touristiques de Kamakura. La ...
dimanche, 31. juillet 2022
19:37 - Visite guidée d'Enoshima du 31 Juillet
Cette sortie est organisée par l'association franco-japonaise de Kamakura. Monsieur Kaba, guide et interprète francophone certifié, vous propose une visite d'une heure cinquante...

l'AFJ, les activités pour les francophones au Japon

L’ascension du Mont Fuji 2009

Vendredi, rendez-vous devant l’AFJ  vers 21h, le bus est là, les futurs grimpeurs aussi. Tout le monde est souriant, enjoué, voir surexcité…
Le car se met en route, le guide commence à nous exposer la situation. Alors, même si on croit tout savoir, on écoute et on mémorise ; ces informations vous seront par la suite très précieuses.

Après deux heures de route, on arrive enfin à destination. Dès la sortie du car, direction la boutique de souvenirs pour l’achat du bâton siglé « Fuji San ». Cet outil de prime abord encombrant, vous servira d’appui ce qui vous apportera une aide non négligeable tout au long de votre ascension. Vous pourrez le faire marquer au fer rouge à chaque palier. Une fois l’exploit terminé; ce bâton et ces marques vous procureront une grande fierté.

L’aventure débute, on se trouve au cinquième palier du volcan, il fait nuit noire. Chacun aura donc eu la prudence de se munir de lampes frontales. L'ascension peut prendre entre trois et huit heures, pour ma part, elle a duré six.

On attaque l’escalade, plein d’enthousiasme et de fougue ; la difficulté ne se fait sentir qu’au septième palier. Les pauses sont salutaires et c’est à ce moment là que vous serez enchantés d’avoir  prévu suffisamment d’eau et de collations pour vous aider à continuer votre route.
N’oublions pas que les prix des victuailles dans les refuges sont parfois abusifs, il est impératif de prévoir assez d’argent liquide.

Huitième palier…et demi : Ne vous découragez pas!  En effet, car après le huitième on s’attend naturellement à voir arriver le neuvième et bien non ! C’est le moment idéal pour s’octroyer un bon break. Un café et on repart, direction le sommet.

Si votre rythme est constant, vous arriverez en haut du cratère avant le lever du soleil.
Le spectacle se passe de commentaire, on prend de magnifiques photos du haut de ces 3776 mètres, on est béat d’admiration. Pour les accrocs de l’interactivité, sachez que la plupart des portables captent au sommet du Mont Fuji et il n’est pas rare d’entendre des conversations telles que : « Devines d’où je t’appelle ? »

La descente peut prendre entre deux et cinq heures, c’est également une partie ardue, on est exténué, on tombe tout le temps car le terrain est très glissant.
A mi-parcours de la descente, un croisement. On est bienheureux d’avoir écouté les conseils du guide qui nous a précisé que le bon itinéraire  est le petit chemin de gauche pas celui de droite. Cette information est primordiale, trois personnes de notre groupe ont confondu et n’ont jamais rattrapé le car du retour…

Revenus au cinquième palier, direction le Onsen. En aucun cas on aurait imaginé à quel point une douche puis un  bain de sources chaudes puisse être aussi délectables.
Nous sommes tous fiers de l’exploit accomplit. Pour clôturer dignement, on se désaltère ensemble autour d’une bière bien fraîche (ceci est facultatif, mais si plaisant !)

En conclusion rappelez vous ce célèbre dicton Japonais « Qui ne grimpe pas le Fuji-san est un idiot, qui le grimpe une deuxième fois est un idiot." A présent ; c’est à vous de voir !!!

 Texte : Sophie LORIEUX