Septembre - 2021
Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
  01 02 03 04 05
06 07 08 09 10
11
12
13 14 15
16
17
18
19
20
21 22 23
24
25
26
27 28 29
30
 
samedi, 11. septembre 2021
09:00 - Le Running (Course à pied) le 11 septembre
Vous souhaitez faire du sport dans un cadre convivial, vous remettre en forme, découvrir des sites et parc emblématiques de Tokyo, participer à des événements sportifs (courses, tr...
jeudi, 16. septembre 2021
12:00 - Jouez au Futsal les jeudi et samedi!
Sessions de Futsal hebdomadaires le jeudi soir de 19h30 à 21h30 et les samedi après-midi dans une ambiance sympathique de midi à 14h00 ou de 14h00-16h00 à Yokohama. 1 000 yens par ...
samedi, 18. septembre 2021
15:00 - Tarot de Yokohama le 18 sep.
Soirée jeux de cartes dînatoire, une soirée décontractée sous le signe du jeu et de la bonne humeur. Tarif cotisant : 2,500 yens dîner et boissons inclus. Au YC&AC, gare de Yamate.
lundi, 20. septembre 2021
09:00 - Le Running (Course à pied) le 20 septembre
Vous souhaitez faire du sport dans un cadre convivial, vous remettre en forme, découvrir des sites et parc emblématiques de Tokyo, participer à des événements sportifs (courses, tr...
vendredi, 24. septembre 2021
18:30 - Assemblée Générale le 24 sep.
L'Assemblée Générale de l'AFJ aura lieu en ligne le vendredi 24 septembre 2021.
samedi, 25. septembre 2021
09:00 - Le Running (Course à pied) le 25 septembre
Vous souhaitez faire du sport dans un cadre convivial, vous remettre en forme, découvrir des sites et parc emblématiques de Tokyo, participer à des événements sportifs (courses, tr...
jeudi, 30. septembre 2021
12:00 - Jouez au Futsal les jeudi et samedi!
Sessions de Futsal hebdomadaires le jeudi soir de 19h30 à 21h30 et les samedi après-midi dans une ambiance sympathique de midi à 14h00 ou de 14h00-16h00 à Yokohama. 1 000 yens par ...

l'AFJ, les activités pour les francophones au Japon

Compte Rendu Accrobranche du 17 Novembre 2007

L'accrobranche ou comment retrouver son âme d'enfant sauvage !

La journée commence tôt très tôt, rendez-vous au Yasukuni, nous sommes rapidement pris en charge par l'équipe organisatrice de l'AFJ et embarquons dans le bus. Il fait frais, mois de novembre oblige, mais beau. Nous avons suivi les consignes, vêtements chauds, gants, chaufferettes et bonnes chaussures. Le Fuji-San joue à cache-cache avec les nuages.

Arrivés dans les bois, l'air est saisissant. Une équipe nous accueille, un guide français nous réceptionne. Distribution de matériel, mise en place des harnais. Nous sommes nombreux et les enfants s'impatientent.

Les explications et consignes de sécurité sont longues et laborieuses: à la japonaise. Nos pieds de français trépignent mais patience, il faut encore passer un test de sécurité, un par un avant d'avoir le feu vert pour l'aventure en haut des cimes.

Nous mesurons rapidement la nécessité de les respecter à la lettre car nous sommes livrés à nous mêmes et c'est haut très haut. Un adulte accompagne un enfant, j'accompagne Jean 6 ans ½, c'est limite. A mon propre stress s'ajoute le vertige de voir mon petit bout grimper. Il lui faut manipuler les mousquetons et la ligne de sécurité seul, ses mains sont à peine assez grandes et fortes.

 

 

 

A chaque étape, je passe avant lui après m'être assuré que tout est en ordre, puis il se met en place seul et traverse sous mes encouragements et ceux des suivants. La progression est lente.

Le parcours se fait progressif, par niveaux de difficulté et de hauteur. Au fur et à mesure, la peur fait place à l'adrénaline pure et à une certaine euphorie qui s'ajoute à la beauté des lieux. La partie la plus haute domine la forêt et se dégage sur une vue splendide du Mont mythique. J'en ai le souffle coupé, si haut face au Fuji, les nuages en écharpe et mon petit loup tremblant de plaisir et de vertige.

 

 

 

Nous descendons la vingtaine de mètres en tyrolienne, criant comme des gamins ! Vite le temps presse, nous avons encore un parcours à faire, et nous sommes les derniers. Bon français!

Ma frustration est vite oubliée, nous nous restaurons pas très loin, le lieu est superbe, les grandes tables facilitent les discussions et le repas dure ... à la française.

 

 

 

 

 

Puis direction onsen, comme un ultime cadeau nous nous trempons face à un majestueux Fuji!

Nous avons tous un seul regret: c’est trop court ! Mais, le retour sur Tokyo est toujours un peu plus long... Allez c'est promis, l'année prochaine, nous prendrons plus de temps dans les arbres !!

Texte: Bernard BASTIDE
Photos: Daniel CONDAMINAS