Oops, an error occurred! Code: 2020081511460597d6d1fc

l'AFJ, les activités pour les francophones au Japon

Get Adobe Flash Player

L’ascension du Mont Fuji 2015

Ah ! Mont Fuji, montagne sacrée !! …

Si belle sur les dépliants et guides touristiques, sur les cartes postales, tu tends les bras à tous les randonneurs de passage au Japon.

Depuis des semaines, je me prépare physiquement mais surtout mentalement à la randonnée de nuit, chose que je n’avais jamais expérimentée auparavant, malgré mes 30 et quelques années de montagne.

Ni le dénivelé ni les longues heures de marche ne me font peur, mais là, de passer la nuit à grimper au lieu de dormir, c’est ce qui m’inquiétait le plus.

Mais bon ! Si c’est pour voir le plus joli lever de soleil du monde, ça en vaut la peine !!

La pluie tombait déjà depuis quelques jours, mais d’après ce que j’ai cru comprendre à la météo, on annonçait plutôt du mieux.

Effectivement, la pluie n’était pas trop forte au départ, vers 23 heures ; et même un peu plus haut, il ne pleuvait presque plus et je marchais sans traîner pour ne pas arriver en retard au rendez-vous de 4 h 30. Je me disais que, ça y est, le temps se met au beau !

C’était sans compter sur les caprices de la nature qui tout-à-coup nous a envoyé des rafales de vent à nous déséquilibrer, et du grésil qui nous cinglait les joues.

Quand je suis arrivée au sommet, je ne me suis même pas rendue compte tout de suite que j’étais arrivée à la fin, vu qu’on n’y voyait rien à cause du brouillard.

Le froid et la fatigue mêlés m’ont fait trembler les mains si fort que c’était difficile de tenir le verre de mousseux que Patrick a eu la gentillesse de monter pour fêter notre ascension.

Malheureusement, nous n’avons pas pu nous approcher du cratère à cause du mauvais temps ; et bien sûr, pour la même raison, pas de lever du soleil !

Après un temps de repos bien mérité et quelques photos de groupe, nous sommes redescendus.

Petit à petit, le brouillard s’est dissipé, le temps s’est radouci et j’ai pu admirer le paysage : les lacs, les forêts sous les nuages, c’est vrai que ça vaut le détour.

Et peut-être même que j’y retournerai un jour, en espérant des conditions meilleures.

Mais, tout de même …

Oh ! Mont Fuji, sacrée montagne !! Tu aurais pu te faire belle pour tes visiteurs français !!

Texte de Anne-Marie Barchietto et images de Patrick Deblaise

Ascension du mont Fuji, photos de Patrick Deblaise